+33 04 91 95 66 26

Discours de Jean-Yves PORTAS, Président de Médiance à l’occasion de l’inauguration de la MSAP “La Villette Saint Mauront”

Mesdames Messieurs,

Médiance 13 a conduit son action en 2017 dans un environnement social et économique difficile et incertain, avec des répercutions sur les ressources disponibles. Nous avons dû faire face notamment aux restrictions d’attribution des contrats aidés au cours de la seconde partie de l’année, et à des retards dans le versement de certaines subventions d’exploitation. Il a fallu fonctionner en sous-effectif et jongler au plan de l’organisation du travail. Néanmoins des résultats sont obtenus, nos engagements vis-à-vis des partenaires ont été globalement tenus. Financièrement nous réussissons à terminer l’année avec un résultat certes excédentaire mais tout juste.

La nouvelle organisation, issue des réflexions menées au 2ème semestre 2016 par la Directrice et la Responsable des Ressources Humaines et décidée en CA à l’automne, a été complètement opérationnelle en début d’année 2017.
Rappelons que les objectifs visés étaient :
–  de libérer la Direction d’une partie des tâches de management opérationnel,
– de définir clairement l’encadrement et le pilotage des différentes actions et projets, et donner ainsi une meilleure lisibilité des activités, en interne et à l’externe.
Parallèlement, sont entrés en application la nouvelle grille salariale et les accords collectifs élaborés en 2017 et validés par la DIRECTTE.

La nouvelle organisation a donné à notre association une souplesse d’adaptation utile pour faire face aux problèmes RH du second semestre.

Les réalisations des équipes de l’Association sont présentées, axe par axe, dans le rapport d’activité qui va suivre. De ce fait, je me limiterai dans l’immédiat à mettre l’accent sur les actions reconduites et les nouveautés.
Ainsi « La Présence Postale Territoriale » pour le compte de la Poste et « l’Humanisation des haltes » pour la SNCF, ont été reconduites, la première pour un an, avec plus de « présence », et l’autre pour deux ans.
Parmi les nouveautés, citons l’action visant à réduire la fracture numérique auprès de résidents Seniors d’ADOMA avec l’appui des Petits Frères des Pauvres, et « la médiation et le soutien individuel ou collectif au sein des services du Département des Bouches du Rhône ».
De plus, FACE et GRDF ont renouvelé et accru la mission d’encadrement de volontaires du Service Civique dans le cadre de l’action CIVIGAZ. De fait deux promotions ont été recrutées, pour une durée de 7 mois chacune, l’une de 17 volontaires pour 2016/2017 et l’autre de 34 volontaires pour 2017/2018. Rappelons que les volontaires, âgés de 16 à 25 ans, visitent à domicile des familles de Marseille en portant des messages pour réduire leur précarité énergétique et pour les sensibiliser à la sécurité gaz.

Par ailleurs, 2017 fut une année dense en réunions pour accompagner les premiers pas de la nouvelle organisation et piloter l’activité de Médiance 13.
Commençons par le fonctionnement statutaire de Médiance 13.
Quatre Conseils d’Administration ont eu lieu, préparés par 9 réunions du bureau. Auxquelles il faut ajouter deux réunions de réflexion stratégique.

En outre, Médiance 13 s’est activement impliquée au sein des Conseils d’Administration de France Médiation, de l’Association Solidarité Marignanaise et de Médiance 66, comme elle le fait depuis plusieurs années.
Nous siégeons également au conseil d’administration de Face Sud Provence.
La direction de Médiance 13 a participé à deux Comités de Pilotage menés par EDF avec les structures de médiation partenaires du Groupe.

Notons également que des médiateurs de plusieurs structures, dont Médiance 13, se sont réunis pour une journée d’échanges dans les locaux de FACE Hérault.
25 médiateurs y ont participé dont 12 de Médiance13.

Dans la suite du rapport moral, nous porteront l’attention sur les décisions et orientations majeures de 2017, celles qui engagent l’avenir de notre Association.

Evènement majeur de 2017 : trois de nos Points d’Accueil de Proximité ont été labélisés Maison de Services Au Public. (MSAP). Il s’agit des PAP de La Villette Saint Mauront- (3ème arrdt de Marseille) ; de Massalia-le Canet (14ème arrdt de Marseille) et des Matagots-La Ciotat. L’obtention du label MSAP est une reconnaissance de l’aptitude de Médiance 13 à répondre aux attentes des population vulnérables.
Notre association a participé à la Journée nationale des MSAP le 10 octobre 2017 à Paris.

Autre démarche visant à affirmer la pertinence et la qualité de notre projet associatif, il a été décidé d’engager un processus de certification à la norme métier de la Médiation Sociale, norme AFNOR nouvellement créée. Le but est de garantir aux différentes parties prenantes : les partenaires, les usagers et le personnel, la qualité de nos interventions, le sérieux et le professionnalisme de notre organisation, notre aptitude à être spécialiste dans le domaine de la médiation sociale.
La Directrice et une Responsable de projet ont participé en 2017 à dix jours de formation organisé par France Médiation.

Nouveauté également, Médiance 13 a reçu en 2017 l’agrément pour être Centre de Formation et est enregistrée à ce titre auprès de la DIRECTTE. La volonté du Conseil d’Administration et de la Direction de développer un secteur « Formations » se concrétise. Cette volonté se fonde sur la présence de salariés ayant des compétences pédagogiques et expérimentés dans les domaines de la médiation sociale et de la gestion des liens sociaux.

Dans ce cadre, nous avons mis en place des modules de formation destinés à des stagiaires externes et à des salariés de Médiance 13.
Parallèlement, la Responsable des Ressources Humaines, a démarré la procédure de référencement de Médiance 13 dans la base de données DataDock sur la formation professionnelle.

Toujours dans le domaine de la formation, nous avons changé d’OPCA début 2017. Nous avons quitté UNIFORMATION pour AGEFOS Rhône Alpes. Le transfert a été décidé notamment au regard de la souplesse de fonctionnement et de l’étendue des possibilités offertes par AGEFOS RA.

Acte marquant de 2017, pour la première fois de son histoire, Médiance 13 s’est porté acquéreur d’un local d’accueil d’usagers, au cœur du quartier de Saint-Mauront. Cet achat vise d’abord à enraciner notre présence locale tout en donnant de la consistance à l’actif (bilantiel) de l’association, L’acquisition a été faite à un prix intéressant, son coût annuel équivaut le loyer payé auparavant.

Enfin n’oublions pas que nous aurons 20 ans en juin 2018. Nous allons évidemment marquer de façon significative cet anniversaire et lancer bientôt le programme des manifestations. Déjà nous pouvons annoncer qu’une semaine de la transition énergétique aura lieu en septembre en partenariat avec le Centre Social des Flamants, et qu’une journée spéciale, clôturera le programme des 20 ans le 19 octobre.
Dans ce contexte, nous avons demandé à l’association culturelle « Les Têtes de l’Art » de réaliser une vidéo. Ils ont filmé nos agents en activité et interviewé des membres du Conseil d’administration, ainsi que la Directrice et des médiateurs. Le film sera diffusé courant 2018 dans le cadre des journées dédiées aux 20 ans de Médiance 13.

Avant de terminer, je tiens à saluer les efforts réalisés par l’ensemble du personnel et les productions réalisées en 2017. L’organigramme comprend aujourd’hui 70 postes de travail, dont 25 en CDI qui composent l’encadrement et l’expertise. Comme chaque année, les femmes et les hommes qui occupent les postes pourvus, ont su se mobiliser pour que la nouvelle organisation fonctionne et pour faire face au manque d’effectif. Qu’ils en soient félicités.
Au vu des résultats, Je me dois aussi de remercier les Administrateurs pour la qualité des décisions qu’ils ont prises,
Et tout particulièrement les membres du bureau qui, avec la Directrice, ont su piloter le fonctionnement de la structure et proposer des décisions toujours pertinentes au Conseil d’Administration.

En conclusion, je veux rappeler, Mesdames et Messieurs, la satisfaction que je ressens au regard de ce qui a été réalisé par Médiance 13 en 2017, et aussi la confiance que m’inspire les capacités d’adaptation de notre organisation, tout particulièrement sollicitées en 2017.
Cependant, je veux aussi faire part des inquiétudes que nous avons pour 2018 et les années suivantes.
Ainsi peut-on s’interroger sur les restrictions à l’obtention des personnels en contrat aidés et de la réduction des aides correspondantes.
De même, nous inquiète le retrait de la Région de la politique de la Ville, sans qu’aucun autre acteur public ne prenne à ce jour le relai pour compenser les subventions disparues.
Enfin, nous souhaitons également être rassurés sur la pérennité du projet MSAP et de son financement par l’Etat au-delà de 2018.

Mais conjurons le sort et restons positif ! en 20 ans nous avons surmonté bien des difficultés.

Il nous faudra encore nous adapter, élargir le champ de la médiation sociale pour se diversifier, et faire face !

[/et_pb_text]

[/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]